Sélectionner une page

1998 : la Suisse abandonne la politique des « trois cercles » de priorité d’admission (Europe ; Amérique du Nord/Japon ; reste du monde.

1999 : signature des accords bilatéraux I (dont l’ALCP).

1er juin 2002 : entrée en vigueur de l’ALCP pour les pays UE-15  (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède) (Chypre et Malte seront intégrés à ce groupe ultérieurement, devenant “UE-17”).

2004 : signature des accords bilatéraux II (dont Schengen/Dublin).

1er avril 2006 : entrée en vigueur de l’ALCP pour les pays de l’UE-8 (Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie), régime transitoire jusqu’au 1er mai 2011.

1 janvier 2008 : entrée en vigueur de la nouvelle LEtr qui remplace la législation existante.

1er juin 2009 : entrée en vigueur de l’ALCP pour les pays de l’UE-2 (Bulgarie et Roumanie), régime transitoire jusqu’au 1er juin 2016.

Le 9 février 2014, le peuple et les cantons suisses ont adopté l’initiative « contre l’immigration de masse ». Durant les trois années qui ont suivi l’adoption de cette initiative, il n’était possible que des contingents soit introduits pour tous les types de séjours. Il semble que cette option soit aujourd’hui écartée et que l’introduction de contingents pour les autorisations de séjour pour études ne soit plus à l’ordre du jour, la loi d’application de cette initiative n’introduisant finalement pas des contingents généralisés.

1er janvier 2017 : entrée en vigueur de l’ALCP pour la Croatie : régime transitoire en cours jusqu’au 31 décembre 2018.